24 janvier 2018 12h30

Crue de la Seine : fermeture au public du niveau inférieur du département des Arts de l’Islam

 

Crue de la Seine : fermeture au public du niveau inférieur du département des Arts de l’Islam

Ce mercredi 24 janvier, la Seine a atteint 5,12 m au dessus de son niveau normal. Conformément au Plan de Protection Contre les Inondations (PPCI), la Direction générale du musée du Louvre, dont la cellule de crise est active depuis le début de la semaine, a pris la décision de fermer le niveau bas du département des Arts de l’Islam au moins jusqu’à dimanche, à titre préventif. Des mesures de protection du Palais sont également mises en œuvre. La cellule de crise pilotée par la direction générale suit en temps réel l’évolution de la situation et prend toutes les mesures nécessaires pour prévenir les risques éventuels liés à cette crue au regard des prévisions.

Depuis 2002, alerté par la Préfecture de Police, le Louvre a mis en place un Plan de Protection Contre les Inondations, qui consiste en :

      – la création d’une Cellule de prévention des risques

      – l’observation quotidienne du niveau de la Seine et ses fluctuations par les Sapeurs-Pompiers

      – la création de fiches répertoriant les œuvres devant être remontées dans les étages supérieurs

      – des exercices réguliers et la formation des personnels mobilisables

      – la construction d’un Centre de conservation à Liévin (Hauts-de-France) pour mettre à l’abri du risque de crue les collections actuellement conservées en zone inondable (152 000 œuvres), dont la première pierre a été posée en décembre 2017.

En juin 2016, une crue décennale avait provoqué la montée de la Seine jusqu’à 6,07 m. Aucune infiltration d’eau n’avait été à déplorer. A titre préventif, le musée du Louvre avait fermé pendant 4 jours (du 3 au 7 juin) pour évacuer dans les étages les œuvres conservées en zone inondable. En 48 heures, 35 000 œuvres (soit près de 25% des 152 000 œuvres conservées en zones inondables) avaient pu être mises à l’abri.

 

Depuis cet épisode, le musée du Louvre a poursuivi son grand chantier de conditionnement des œuvres en réserve et de formation du personnel.