vendredi 22 décembre 2017

D’un Louvre à l’autre : ouvrir un musée pour tous : La première exposition temporaire du Louvre Abu Dhabi ouvre le 21 décembre et retrace l’histoire de la création du musée du Louvre à Paris

 

D’un Louvre à l’autre : ouvrir un musée pour tous : La première exposition temporaire du Louvre Abu Dhabi ouvre le 21 décembre et retrace l’histoire de la création du musée du Louvre à Paris

Abu Dhabi, EAU, 19 décembre 2017 : Intitulée D’un Louvre à l’autre : ouvrir un musée pour tous, la première exposition temporaire ouvre le 21 décembre 2017 et sera visible jusqu’au 7 avril 2018. Elle retrace la naissance du musée du Louvre au XVIIIe siècle à travers près de 150 peintures, sculptures, objets d’arts et autres pièces maîtresses issues des collections du musée du Louvre et du Château de Versailles.

D’un Louvre à l’autre : ouvrir un musée pour tous raconte l’histoire de la création du musée du Louvre il y a plus de deux siècles, à l’époque où les premiers musées européens ont été fondés, afin d’ouvrir leurs collections royales à tous. L’exposition s’articule en trois parties : les collections royales à Versailles sous Louis XIV, le Louvre comme palais des artistes et la naissance du musée du Louvre. Premier musée d’ambition universelle dans le monde arabe, le Louvre Abu Dhabi a ouvert ses portes au public le 11 novembre. Il propose une nouvelle perspective sur l’histoire de l’art dans un monde globalisé. En complément des accrochages de la collection permanente riche d’oeuvres d’art et d’objets couvrant tous les pans de la création artistique, le musée présente quatre expositions temporaires par an organisées par les musées partenaires français et l’Agence France-Muséums pendant 15 ans dans le cadre de l’accord intergouvernemental entre le gouvernement d’Abu Dhabi et la France.

Son Excellence Mohamed Khalifa Al Mubarak, président, Département de la Culture et du Tourisme – Abu Dhabi, a déclaré: « L’ouverture du Louvre Abu Dhabi est une réalisation remarquable dont la France et les Emirats sont tous deux très fiers. Notre première exposition temporaire retrace l’histoire de la naissance du Musée du Louvre, dont les idées fondatrices sont plus importantes dans le monde actuel. Le programme d’expositions temporaires du Louvre Abu Dhabi explorera les histoires du monde entier, reflétant et s’appuyant sur les divers thèmes des galeries permanentes. »

Manuel Rabaté, directeur du Louvre Abu Dhabi, a déclaré: « Le Louvre Abu Dhabi aspire à être un lieu qui stimule l’imagination et qui ouvre l’esprit à de nouveaux échanges, tout en redéfinissant ce qu’un musée peut être. Notre exposition inaugurale raconte une histoire extraordinaire: la naissance du plus important musée au monde. L’ouverture du musée du Louvre a représenté un tournant dans l’histoire. C’est un trésor mondial dont la portée ne doit pas être sous-estimée. Cette première exposition rétrospective est
opportune car elle embrasse nos propres valeurs et nos lignes directrices basées sur l’espoir et la collaboration. Suite à l’ouverture récente du musée, nous entrons dans une nouvelle période, dans laquelle nous proposons à nos visiteurs un programme passionnant d’expositions et d’événements. Le Louvre Abu Dhabi est un lieu d’une vitalité incroyable et qui donne le « la » de l’art et la culture. »

Jean-Luc Martinez, président-directeur, musée du Louvre, et commissaire général de l’exposition, a commenté: « Alors qu’un nouveau Louvre s’ouvre à Abu Dhabi, il nous a semblé essentiel d’évoquer la création du musée du Louvre à Paris, il y a plus de deux siècles. Retracer le long processus qui a abouti à l’ouverture du musée en 1793 permet d’éclairer l’histoire contemporaine des musées et de mettre en perspective les racines et les idéaux partagés par le musée du Louvre et le Louvre Abu Dhabi. » Le parcours s’ouvre sur le Versailles de la fin du XVIIe siècle, ses jardins, ses grands appartements et l’appartement intérieur du roi, pour montrer comment les collections royales y étaient présentées, avec des oeuvres telles que le portrait de Louis XIV en protecteur des Arts et des Sciences (1670-72), par Jean Garnier, ou la célèbre Diane de Versailles. Il se poursuit avec le palais du Louvre, véritable ruche artistique au XVIIIe siècle, où se tenaient des ateliers d’artistes, l’Académie royale de peinture et de sculpture ainsi que le Salon, exposition d’art contemporain qui prenait place dans le Salon carré tous les deux ans. Une section consacrée aux ateliers du palais du Louvre présente des objets de maître tels que la pendule de La Création du Monde, par l’astronome et mécanicien Claude-Siméon Passemant et l’orfèvre François-Thomas Germain. La peinture de Nicolas Bernard Lépicié Le jeune dessinateur (1772) est un exemple de la production des membres de l’Académie royale de peinture et de sculpture, également hébergée dans le palais.
L’épilogue de l’exposition évoque la transformation du Louvre en musée universel du XIXe siècle, avec la découverte de périodes historiques et de civilisations alors encore méconnues en Europe, comme la Grèce antique, le Moyen Âge et les civilisations non européennes. Le vase Barberini, chef-d’oeuvre exécuté pour un prince ayyoubide régnant à Alep entre 1239 et 1260, en est un des points forts. Cette section vise à inciter les visiteurs à réfléchir à ce qu’est un musée universel et aux similitudes entre le musée du Louvre et le Louvre Abu Dhabi.
L’idée s’imposa au cours du XVIIIe siècle que le Louvre, dédié aux arts, était le lieu idéal pour abriter un musée qui permettrait à tous d’étudier et de contempler les collections royales, alors les plus importantes en Europe. L’exposition se termine avec les acquisitions et commandes effectuées sous Louis XVI pour ce futur musée, ouvert finalement pendant la Révolution française, en 1793. Parmi celles-ci, le vase monté en pot-pourri des collections du duc d’Aumont ainsi que la sculpture de Montesquieu commandée à Clodion dans le cadre de la série des Grands hommes de la France. La scénographie recrée subtilement la lumière du parc et la somptuosité des appartements de Versailles, elle fait revivre l’activité des ateliers des artistes, l’accrochage serré du Salon ou encore l’éclectisme du Louvre du XIXe siècle. Le parcours est rythmé par de courts films immersifs qui contribueront à donner aux visiteurs de l’exposition la sensation d’un voyage dans l’espace et dans le temps. Le Louvre Abu Dhabi est né d’une collaboration unique entre Abu Dhabi, capitale des Emirats arabes unis et la France. Son programme d’expositions temporaires est conçu en collaboration avec les musées partenaires français regroupés au sein de l’Agence France-Muséums. La richesse et la diversité de son programme complètent la collection permanente et renforcent le récit universel du musée, qui souligne les interconnections entre les civilisations et met en lumière les liens et les influences réciproques entre les différentes expressions artistiques mondiales.

Le commissariat de l’exposition D’un Louvre à l’autre : ouvrir un musée pour tous est assuré par Jean-Luc Martinez, président-directeur du musée du Louvre, et Juliette Trey, conservateur au département des Arts graphiques du musée du Louvre. Le 21 décembre, l’exposition Co-Lab : art contemporain et savoir-faire ouvrira également ses portes au forum du Louvre Abu Dhabi. Co-Lab : art contemporain et savoir-faire présentera quatre oeuvres contemporaines crées par des artistes basés aux Emirats Arabes Unis, Talin Hazbar, Khalid Shafar, Zeinab Alhashemi et Vikram Divecha, en collaboration avec des manufactures françaises prestigieuses, de «Programme culturel franco-émirati : dialogue avec le Louvre Abu Dhabi » du mis en place le janvier 2016 par le Département de la Culture et du Tourisme – Abu Dhabi, le ministère des Affaires étrangères et du développement international français, le ministère de la Culture et de la Communication français et l’Institut Français. Heures d’ouverture du musée et des salles d’exposition : samedi, dimanche, mardi et mercredi de 10h à 20h ; jeudi et vendredi de 10h à 22h. La dernière entrée se fait 30 minutes avant la fermeture. Le musée est fermé au public le lundi. Des horaires d’ouvertures seront aménagés spécialement lors des vacances et du Ramadan.
Le tarif d’entrée du musée est de 60 AED pour une admission générale ; 30 AED pour les visiteurs âgés de 13 à 22 ans et les professionnels du secteur éducatif des Émirats arabes unis. Entrée gratuite pour les enfants de moins de 13 ans, les membres de l’ICOM et de l’ICOMOS, les journalistes, les visiteurs handicapés et leur accompagnants. Les expositions temporaires sont accessibles aux horaires d’ouverture au public du Louvre Abu Dhabi, et gratuitement sur présentation d’un billet d’entrée du musée.

Suivre le Louvre Abu Dhabi sur les réseaux sociaux : Facebook (Louvre Abu Dhabi), Twitter (@LouvreAbuDhabi) et Instagram (@LouvreAbuDhabi).