15 février 2018

15 février 2018

Le Livre d’Heures de François Ier, Trésor national, entre dans les collections du Louvre

grâce à une mobilisation populaire sans précédent et au mécénat exceptionnel de LVMH

 

15 février 2018
Le Livre d’Heures de François Ier, Trésor national, entre dans les collections du Louvre
grâce à une mobilisation populaire sans précédent et au mécénat exceptionnel de LVMH

Grâce à la mobilisation d’un nombre record de 8 500 donateurs, la 8è campagne « Tous mécènes ! » pour l’acquisition du Livre d’Heures de François Ier s’achève sur la collecte d’une somme jamais égalée de 1, 4 millions d’euros, largement supérieure à l’objectif initial de 1 million d’euros.
Pour accompagner ce formidable engouement populaire, le groupe
LVMH / Moët Hennessy . Louis Vuitton, qui avait pris en octobre dernier, aux côtés du musée du Louvre, la tête de la campagne Tous mécènes ! avec un mécénat de 5 millions d’euros, annonce aujourd’hui sa décision d’amplifier son exceptionnel soutien en apportant près de 2, 9 millions d’euros supplémentaires. Ce soutien décisif de LVMH permet ainsi l’acquisition définitive du Livre d’Heures de François Ier , d’une valeur de 8 millions de livres sterling.
Le musée du Louvre remercie chaleureusement LVMH / Moët Hennessy . Louis Vuitton pour son extraordinaire générosité et exprime sa gratitude aux 8 500 donateurs particuliers pour cette immense campagne, la plus réussie depuis la première opération en 2010. Elle permettra le retour en France, dans les collections nationales, de ce joyau du trésor royal classé « d’intérêt patrimonial majeur ».

Une oeuvre d’une grande rareté
Le Livre d’Heures de François Ier est une oeuvre sans équivalent dans les collections françaises et étrangères. Il s’agit de la seule pièce d’orfèvrerie, avec la salière de Cellini à Vienne, à pouvoir être directement associée au souverain ainsi que la seule reliure précieuse française connue à ce jour pour les règnes de François Ier et des derniers Valois.

Manuscrit de petit format (8,5 cm de hauteur x 6,5 cm de largeur), ce livre d’Heures est orné de seize peintures en pleine page et de nombreuses initiales décorées. Cet ensemble peut être précisément daté grâce à la mention de l’année 1532 qui figure dans l’ornementation.

Couvert d’une reliure d’or émaillé enrichie de pierres précieuses et de deux grandes plaques de cornalines ovales gravées en intaille, le livre d’Heures est, non seulement un chef-d’oeuvre de l’orfèvrerie française sous le règne de François Ier mais, également, un monument de la joaillerie. François Ier avait choisi d’offrir ce manuscrit à sa nièce Jeanne d’Albret, élevée sous son autorité à la cour de France. Henri IV et le cardinal Mazarin possédèrent ensuite le recueil de prières, petit objet du quotidien, joyau de l’orfèvrerie française sans équivalent. Unique vestige des trésors des Valois totalement dispersés dès la fin du 16e siècle, le Livre d’Heures de François Ier devient propriété de collectionneurs en Angleterre au début du 18e siècle. A l’issue d’un processus de négociations entamé début 2015, le propriétaire a accepté en septembre 2017 l’offre d’achat de l’Etat pour le musée du Louvre au prix de 8 millions de livres, ce qui représente un montant d’acquisition entre 9 et 10 millions d’euros variant en fonction du cours de la livre sterling.
L’oeuvre est classée d’« intérêt patrimonial majeur », dispositif permettant au musée de bénéficier de contributions au titre du mécénat d’entreprise. Elle pourra être admirée dans la salle François Ier du département des Objets d’Art, au 1er étage de l’aile Richelieu.

Toujours plus de nouveaux donateurs
Cette campagne 2017-2018 se distingue par le nombre important de primo-donateurs, représentant 55 % du total des 8 500 donateurs, grâce notamment au dispositif de campagne « Tous mécènes », qui s’améliore chaque année et permet de renforcer le lien et l’attachement du public au musée et ses collections.

Jeu #GoFrançoisGo
Pour la première fois, les internautes visitant la page tousmecenes.fr étaient invités à jouer au jeu #GofrançoisGo, pour aider le personnage de François Ier à rassembler les joyaux du livre d’Heures et à arriver jusqu’à Chambord. Au total, plus de 120 000 parties du jeu ont été jouées et 7 000 personnes ont pu participer à un tirage au sort pour remporter un séjour à Chambord, offert par nos partenaires le Château de Chambord et le Relais de Chambord.

Le Louvre remercie les donateurs
Le musée du Louvre remercie chaleureusement la Société des Amis du Louvre pour sa participation fidèle aux campagnes Tous mécènes !

Pour tout don, le Louvre remercie nominativement les donateurs ou la personne de leur choix sur le site www.tousmecenes.fr et dans le musée à proximité de l’oeuvre.
Pour tout don de 30 € ou plus (soit 10, 20 € après réduction fiscale ), les donateurs recevront une invitation pour deux personnes pour découvrir le Livre d’heures de François Ier.
Pour tout don de 200 € ou plus (soit 68 € après réduction fiscale) les donateurs sont invités à une visite privée autour de l’oeuvre un mardi,jour de fermeture du musée (invitation valable pour deux personnes).
Pour tout don de 350 € ou plus (soit 119 € après réduction fiscale) les donateurs bénéficient également pendant un an de la carte des Amis du Louvre.
Pour tout don de 500 € ou plus (soit 170 € après réduction fiscale), les donateurs sont invités à une soirée exclusive autour de l’oeuvre (invitation valable pour deux personnes) et bénéficient de la carte des Amis du Louvre.

 

Cette acquisition bénéficie du mécénat exceptionnel de LVMH / Moët Hennessy . Louis Vuitton

Tous mécènes !
En 2010, grâce à 7 200 donateurs, le musée du Louvre a réuni les 1 260 00 € manquants à l’acquisition du tableau Les Trois Grâces de Lucas Cranach.
En 2011, ce sont 500 000 € que 1 900 donateurs ont rassemblé pour restaurer et remonter deux éléments d’architecture cairote dans le cadre de l’ouverture du département des Arts de l’Islam.
En 2012, 4 500 donateurs ont permis de réunir les 800 000 € manquants pour l’achat de l’une des deux statuettes en ivoire qui vinrent compléter une Descente de croix médiévale déjà conservée au Louvre.
En 2013, 6 700 donateurs ont offert un million d’euros pour la restauration de l’une des icônes du musée, la Victoire de Samothrace et la rénovation de l’escalier monumental qui lui sert d’écrin.
La campagne de 2014 a permis à plus de 4 500 donateurs de réunir 800 000 € pour la Table de Breteuil dite Table de Teschen.
En 2015, Amour essayant une de ses flèches de Jacques Saly (1717-1776) a pu rejoindre les collections du département des Sculptures grâce à plus de 4 300 donateurs qui ont rassemblé près de 680 000 €.
En 2016, grâce à 3 700 donateurs, le musée du Louvre a réussi à réunir les 670 000 € nécessaires pour reconstituer le mastaba d’Akhethétep.