Mardi 25 avril 2017

Le Louvre chez vous

Lancement du jumelage entre le Louvre et deux quartiers d'Aulnay-sous-Bois et Sevran

 

Le Louvre chez vous
Lancement du jumelage entre le Louvre et deux quartiers d'Aulnay-sous-Bois et Sevran

Pour favoriser l’accès de chacun à l’art et à la culture, le musée du Louvre s’engage dans un jumelage de deux ans avec les zones de sécurité prioritaire (ZSP) d’Aulnay-sous-Bois-Gros Saule et de Sevran-Beaudottes en Seine-Saint-Denis. À partir du 25 avril 2017, le musée propose ainsi aux habitants de ces deux quartiers d’emprunter une reproduction d’oeuvre, pour savourer un peu du Louvre chez soi.

À la rencontre des oeuvres d’art
Le musée du Louvre met à disposition de deux centres sociaux une artothèque, constituée de reproductions de 200 chefs-d’oeuvre (La Joconde, bien sûr, mais aussi La Dentellière de Vermeer ou encore Le Bain Turc d’Ingres). Les habitants des quartiers sont invités à les emprunter gratuitement pour une durée de 3 semaines. Des intervenants du Louvre proposent des animations courtes et conviviales pour accompagner les participants à la découverte de l’art. Enfin, les habitants sont accueillis pour une visite au musée du Louvre, individuellement ou dans le cadre associatif.

Les habitants, acteurs du projet
Inédit par son ampleur et son ambition, ce projet s’appuie sur une vingtaine de structures (sportives, culturelles, sociales et périscolaires) d’Aulnay-sous-Bois et de Sevran. Les acteurs de ces structures ont bénéficié d’une formation pour devenir les relais du Louvre : ils ont ainsi participé au choix des oeuvres de l’artothèque et conçoivent avec les équipes du Louvre une programmation d’ateliers et d’activités culturelles.

Un musée ouvert à tous
Ce jumelage est le fruit de la volonté conjointe du Louvre et des collectivités d’Aulnay-sous-Bois et de Sevran de rendre l’art accessible au plus grand nombre et d’oeuvrer à la démocratisation culturelle.
Partenaire privilégié du département de Seine-Saint-Denis depuis 2015, le musée bénéficie d’un lien fort avec les deux quartiers de Gros Saule et de Beaudottes via son réseau actif de relais du champ social. Le Louvre est par ailleurs déjà présent à l’hôpital René Muret, où une artothèque est déployée depuis mars 2016.

 

LES CHIFFRES-CLES DU PROJET


200 oeuvres seront progressivement reproduites :
- à partir d’avril 2017 : 67 chefs-d’oeuvre
- à partir de septembre 2017 : environ 65 oeuvres sur le thème du corps
- à partir de janvier 2018 : environ 65 oeuvres sur le thème des femmes


20 structures partenaires : associations sportives ou culturelles, centres d’insertion, centres périscolaires, etc.


30 projets culturels en construction.


En deux ans, un objectif d’environ 5 000 personnes touchées.