14 janvier 2016

Dossier de presse du musée du Louvre

Le palais et ses collections


 

Dossier de presse du musée du Louvre
Le palais et ses collections


En 1190, sous le règne de Philippe Auguste, naît le château du Louvre. Arsenal entouré d’épaisses fortifications, c’est en 1364 que le palais devient une résidence royale. Au gré des siècles et des styles, des rois et de leurs goûts, les murs du palais s’étendent, se construisent, se détruisent. C’est entre 1595 et 1610 que la Grande Galerie est élevée, sous Henri IV.

En 1791, un décret de l’Assemblée dédie le Louvre aux Arts. En 1793 le Muséum central des Arts ouvre. A partir de cette date, le musée ne cesse de s’étendre dans le palais et les modifications qui sont apportées à ce dernier ont pour objectif d’accueillir et de présenter les collections au public. De 1981 à 1989, les travaux de la pyramide mettent l’accent sur l’accueil du public au cœur du musée universel et de ses collections. En 2012, sont inaugurées les nouvelles salles du département des Arts de l’Islam.

Musée universel, le Louvre abrite huit départements. Les Antiquités égyptiennes, les Antiquités orientales et les Antiquités grecques, étrusques et romaines, côtoient des collections plus modernes comme les départements des Peintures et des Sculptures, les Objets d’arts, les Arts graphiques et le département des Arts de l’Islam. Au total, 38 000 œuvres sont exposées dont des chefs-d’œuvre mondialement connus et reconnus comme la Victoire de Samothrace, le Scribe accroupi, les Taureaux ailés de Khorsabad, la Joconde, les Esclaves de Michel-Ange ou encore les appartements Napoléon III.
 
Au-devant du palais s’étend le jardin des Tuileries, créé à la Renaissance par Catherine de Médicis et, à quelques kilomètres, au cœur de Saint-Germain-des-Prés, se trouve le musée Eugène-Delacroix, installé dans le dernier appartement du peintre.