31 mai 2017

Baptême de la rose Jardin des Tuileries

 

Baptême de la rose Jardin des Tuileries

Le mercredi 31 mai 2017 aura lieu le baptême de la rose Jardin des Tuileries®.

Depuis 2009, les jardiniers d’art des Tuileries font revivre les roseraies de l’Octogone, nichées en écoinçon au pied des terrasses de l’Orangerie et du Jeu de Paume. Inspirée des roses anciennes et composée de pétales clairs évoluant du crème orangé au rose tendre, la rose Jardin des Tuileries® trouvera sa place au côté de variétés réintroduites ces dernières années dans des tonalités allant du rose au fuchsia et au violet. Sa floraison prolongée animera la roseraie une fois passée celle, plus éphémère, des roses voisines.
Dès le début du mois de juin, le rosier Jardin des Tuileries® se couvre généreusement de fleurs en bouquet de six à huit roses, rehaussées par un feuillage foncé et vernissé. Il présente de belles remontées jusqu’aux premières gelées de l’automne. Très résistant sous ses aspects délicats, il offre un parfum léger et poudré permettant de retrouver chez soi l’émotion d’un moment passé aux Tuileries.
Créé par les Pépinières et Roseraies Georges Delbard, le rosier Jardin des Tuileries®delcréor a reçu la médaille d’or au concours international de roses de Baden-Baden, ainsi que le prix du parfum à celui de Courtrai.

L’actualité du jardin des #Tuileries, c’est aussi :

  • « Rendez-vous aux jardins » les samedi 3 et dimanche 4 juin
    Le musée du Louvre propose des visites commentées gratuites du jardin des Tuileries par les jardiniers d’art du domaine, qui partageront leur savoir-faire et commenteront les fleurissements.
    Départs toutes les heures de 11h à 17h, à proximité de l’entrée de « Jardins, jardin », côté Concorde.

    Pour la première fois, une visite sera consacrée aux sculptures de Maillol par la conservatrice des collections des jardins. Le samedi et le dimanche, à 10h, rendez-vous à l’arc de triomphe du Carrousel.
    http://rendezvousauxjardins.culturecommunication.gouv.fr/

  • Visites-découvertes gratuites à la belle saison 
    Tous les week-ends et jours fériés d’avril à octobre, l’équipe du jardin des Tuileries vous invite à explorer l’histoire de ce lieu patrimonial.
    Découvrez les richesses de ce jardin classé Monument historique : de l’arc de triomphe du Carrousel au bassin octogonal, de Catherine de Médicis à nos jours, revivez ses métamorphoses au cours du temps.
    A partir de 11 ans. Rendez-vous à 15h30 au pied de l’arc de triomphe du Carrousel, pour une visite d’1h15 environ (accès libre sans réservation ; risque d’annulation en cas d’intempéries).

  • Deux nouvelles applis pour découvrir les secrets du jardin
    Le Centre national des arts plastiques et le musée du Louvre vous proposent de découvrir trente sculptures du 20e siècle qui ponctuent le jardin des Tuileries et le jardin du Carrousel, grâce à l’application « Partcours ».
    Dès cet été, retrouvez également de nombreuses informations sur l’histoire, les oeuvres, les services et les coulisses des jardins dans l’application « Louvre, ma visite ».
    Ces deux applis seront disponibles en français et en anglais sur App Store et GooglePlay.

__________________________

#LeSaviezVous?

Deux boucs pratiquent l’éco-pâturage pendant la belle saison et permettent l’entretien des fossés historiques, trop pentus pour l’usage de la tondeuse. Ces boucs appartiennent à la « race des fossés » qui provient du Nord-Ouest de la France. Chaque jour, les animaux sont déplacés de quelques mètres, avec leur abri et leur eau, pour bénéficier tout le printemps et l’été d’une herbe abondante et de qualité. L’hiver, ils rejoignent d’autres caprins en Seine-et-Marne, dans un espace abrité et adapté.

__________________________

Le jardin des Tuileries

Au cœur de Paris, ce jardin de 23 hectares, situé entre le Louvre et la place de la Concorde et bordé par la Seine et la rue de Rivoli, est fréquenté par 14 millions de visiteurs par an. Depuis 2005, c’est le musée du Louvre qui en assure la gestion et la mise en valeur. Classé monument historique, il est également inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1991, dans le cadre des Rives de la Seine.

Depuis le Moyen Âge, des tuiliers et des ateliers de potiers étaient actifs à cet emplacement, d’où le nom de « Tuileries ».
Au 16e siècle, le jardin a été voulu par Catherine de Médicis, la veuve du roi Henri II, et conçu pour être admiré depuis le palais des Tuileries qu’elle faisait construire. D’abord royal, il est devenu au 17e siècle un des premiers jardins parisiens ouverts au public.
Quelques grands noms de paysagistes sont à retenir : André Le Nôtre, qui redessine le jardin à partir de 1664 et récemment, Pascal Cribier et Louis Benech, qui l’ont rénové dans le cadre du « Grand Louvre ».

Les Tuileries en quelques chiffres 
   – 23 hectares de verdure au coeur de la capitale,
   – 14 millions de visiteurs chaque année (estimation),
   – 2 806 arbres, dont certains remarquables comme un très rare micocoulier cerasifera, des arbres de Judée plus que centenaires ainsi que trois ormes champêtres parmi les derniers de Paris,
  
– près de 100 sculptures anciennes, modernes et contemporaines, dont des chefs-d’oeuvre d’Auguste Rodin, Louise Bourgeois, Henry Moore, Paul Landowski, Germaine Richier, Giuseppe Penone, …
   – plus de 7 kilomètres d’alignements d’arbres taillés chaque année.