15 et 16 juin 2019

10e Journées nationales de l'Archéologie 

 

10e Journées nationales de l’Archéologie 

Dans le cadre des 10e Journées Nationales de l’Archéologie, le musée du Louvre propose à l’auditorium du Louvre une sélection de films d’archéologie récents faisant écho aux collections du musée. Le Louvre organise également différentes activités gratuites et familiales dans les salles du musée autour de la bande dessinée et de l’archéologie.

FILMS A L’AUDITORIUM DU LOUVRE

Samedi 15 juin à 14h30
Le papyrus oublié de la grande pyramide
de Gwyn Williams, 2017, 90 min.
Production Windfall Films et Alibi Entertainment, avec la participation de CBC Canada, Science Channel et France Télévisions.
Dernière des sept merveilles du monde antique encore debout, la pyramide de Kheops intrigue autant qu’elle fascine. Comment a-t-elle été édifiée il y a plus de 4 500 ans ? Nombreux sont les archéologues qui ont voulu comprendre les secrets de sa construction.
Aujourd’hui, le mystère est enfin révélé. La découverte d’un papyrus de cette époque, le plus ancien découvert jusqu’ici, lève le voile sur sa construction et permet de répondre à toutes ces questions : qui étaient les ouvriers et combien étaient-ils ? Quels étaient leurs outils ? Comment les blocs de pierre ont-ils pu être acheminés ?… Ce papyrus fut écrit par un homme de confiance du pharaon Khéops, un certain Merer. Ce « journal de bord » a été une mine d’informations pour la mission archéologique dirigée par l’archéologue français Pierre Tallet, qui l’a exhumé en 2013 sur le site de Ouadi el-Jarf.

Samedi 15 juin à 17h
Mésopotamie, une civilisation oubliée
De Yann Coquart et Luis Miranda, 2017, 52 min.
Coproduction Un Film à la patte, ARTE France, et CNRS Image.
Sous le patronage de la Commission nationale française pour l’UNESCO.
Prix du meilleur film pour son apport scientifique au Festival International du Film d’Archéologie de Bordeaux 2018 (ICRONOS) .
En présence de Yann Coquart, réalisateur, d’Emerance Dubas, auteure, et d’Agnès Trintzius, productrice.
La Mésopotamie Nord est la zone la plus dense en sites à fouiller de tout le Moyen Orient. Longtemps tenue à l’écart des grandes expéditions archéologiques du XXe siècle pour des raisons géopolitiques, elle laisse entrevoir une promesse archéologique inestimable. Dans ce territoire, situé au coeur de l’Empire Assyrien, une des plus importantes épopées archéologiques des temps modernes est en train d’avoir lieu.
Depuis 10 ans, les portes de ce continent se sont peu à peu ouvertes et les plus grands archéologues de notre époque s’y sont précipités pour cartographier, recenser, fouiller, analyser. Émerge ainsi sous nos yeux un territoire dans son entièreté dont ils dessinent les contours et mesurent l’extraordinaire témoignage artistique et patrimonial.
Le film est le récit de cette aventure archéologique incroyable où, entre passé et présent, le savoir scientifique devient une réponse à l’oubli.

Dimanche 16 juin à 15h
Enquêtes archéologiques : Crète, le mythe du labyrinthe
D’Agnès Molia et Mikael Lefrançois, avec l’archéologue Peter Eeckhout, 2018, 26 min.
Coproduction Tournez s’il vous plaît, et ARTE France.
En présence de Nathalie Laville, cheffe de projet de la saison 2 de la série, également réalisatrice de plusieurs épisodes.
La Crète fut le berceau, entre 3000 et 1400 avant J.-C., des Minoens. Particulièrement avancée, cette civilisation fut la première d’Europe à utiliser l’écriture. Quand les anciens Grecs étaient encore un peuple de guerriers barbares, bien avant qu’ils ne construisent le Parthénon, les Minoens, eux, réalisaient des fresques et des sculptures d’un grand raffinement et construisaient de somptueux édifices, dont l’architecture monumentale et complexe continue d’interroger les archéologues.
Un labyrinthe abritant un minotaure, des palais royaux hébergeant un roi tyrannique : pendant longtemps, les mythes grecs ont suffi à expliquer cette architecture. Mais des fouilles archéologiques minutieuses sur les sites de Cnossos, Phaistos, et Sissi, associées à des calculs mathématiques, ont permis de décoder l’architecture de ces édifices et de renouveler la vision que l’on avait de cette civilisation que l’on croyait pourtant bien connaître…

Olympie, aux origines des Jeux
D’Olivier Lemaître, 2017, 52 min.
Avec Reinhard Senff, Institut archéologique Allemand, Anne Coulié et Ludovic Laugier, musée du Louvre.
Production Sequana Media – Kaliste Productions.
En présence d’Olivier Lemaître, réalisateur.
Tokyo s’apprête à accueillir, à l’été 2020, les 22e Jeux olympiques modernes. Quelles sont les origines de cet événement millénaire qui, après un long oubli, réapparut en 1896 à Athènes ? Quels sont ses liens avec les épreuves pratiquées par les anciens Grecs ? Les Jeux olympiques ont marqué l’Antiquité pendant un millénaire. Tous les quatre ans des athlètes des cités de Grèce puis de l’Empire romain venaient se mesurer dans une série d’épreuves sportives. Après l’interdiction des jeux, le sanctuaire tomba en ruine et dans l’oubli, enseveli sous des mètres d’alluvions.
En 1829, en pleine campagne du Péloponnèse, un détachement de l’armée française mit au jour le coeur du sanctuaire religieux et sportif d’Olympie. Les vestiges furent ensuite fouillés par les Allemands et les Grecs. 
Les études archéologiques, toujours en cours, ont permis de lever le voile sur l’organisation du site et de retrouver les racines des olympiades. Avec l’aide d’archéologues, d’architectes et d’historiens, le film reconstitue en 3D ce vaste site et retrouve, avec le concours de sportifs et de passionnés d’histoire, les gestes antiques. En croisant archéologie, récits et scènes de reconstitution, il redonne vie aux jeux antiques et à leur renaissance à Athènes.

Dimanche 16 juin à 17h
Égypte, les temples sauvés du Nil
D’Olivier Lemaître, 2017, 52 min.
Production Sequana Media.
Sous le haut patronage de l’UNESCO.
Avec le concours de l’INA, de l’IGN et de la chaîne Histoire-TF1.
En présence d’Olivier Lemaître, réalisateur, de Claudine Le Tourneur d’Ison, auteure et ancienne étudiante de l’Ecole du Louvre, présente sur le chantier de Philae 1979 et de Adrien Chauveau, architecte diplômé, et artiste 3D.
De retour du sud de l’Egypte, des voyageurs rapportaient autrefois l’existence de temples entre le désert nubien et le Nil. De majestueux colosses de pierres émergeant des sables en gardaient la porte et les secrets. Pendant des siècles Abou Simbel, Dendur, Amada et d’autres monuments furent victimes de pillages, de tremblements de terre, de l’avancée du désert et d’inondations.
Au XXe siècle, leur destin était de finir engloutis par un barrage sur le Nil, menaçant plus de vingt sanctuaires antiques. Mais une mobilisation internationale inédite allait, au prix d’un déplacement « pharaonique », réussir à les sauver. Certains, comme ceux de Philae, furent démontés dans l’urgence et réinstallés sur des îles artificielles, d’autres furent expédiés à l’étranger.
Au fil du Nil, le film croise les traces des pharaons, de Ramsès II à Cléopâtre, jusqu’aux Romains et l’histoire mouvementée de leurs temples jusqu’à leur sauvetage. Il se lance aussi un défi : celui de reconstituer en numérique les couleurs de ces temples jadis peints. Grâce à l’archéologie et à la finesse de techniques 3D, nous pouvons les imaginer dans leur environnement à jamais perdu.
Ce voyage dans le sud de l’Egypte ouvre les portes d’un patrimoine exceptionnel, sauvé par une mobilisation internationale au nom de l’humanité.

ACTIVITÉS DANS LES SALLES DU MUSÉE

Activités gratuites sur inscription.
Pour les familles, dès 8 ans.
Rendez-vous à l’accueil des groupes.

Visite théâtralisée « Expédition Louvre »
De la Mésopotamie à l’Égypte, laissez-vous entrainer dans les aventures des archéologues qui ont enrichi les collections du Louvre.
Samedi 15 juin : 10h et 14h
Dimanche 16 juin : 10h et 14h

Visite guidée de la Petite Galerie
Découvrez le temps d’une visite les liens entre archéologie et bande-dessinée.
Samedi 15 juin : 14h30

Atelier « Des cases et des bulles »
En compagnie d’un bédéiste, venez découvrir les étapes de la création d’une bande dessinée. A partir des collections antiques du musée, passez à votre tour à la pratique en réalisant quelques cases de BD.
Samedi 15 juin : 10h30
Dimanche 16 juin : 10h30

Atelier « Journal archéo : Grèce »
Partez en mission archéologique dans les collections grecques du musée et venez remplir votre carnet de notes, de dessins et de croquis.
Dimanche 16 juin : 14h30