28 novembre 2018

2e Journée de la recherche

 

2e Journée de la recherche

L’auditorium du musée du Louvre accueille la deuxième édition de la Journée de la recherche. Rendez-vous annuel, ce colloque, en accès libre, a pour vocation de présenter les spécificités et la diversité de la recherche menée au Louvre.

La journée s’organisera autour de deux thématiques animées par un membre du conseil scientifique du Louvre :

– 10h30-12h : « Collectionner, collectionneurs, collectionnisme »
– 14h30-17h30 : « Pourquoi  étudier et analyser les matériaux ? ».

En partenariat avec le Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France (C2RMF) et le Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques (LRMH).

Louvre

PROGRAMME
Louvre

10h – OUVERTURE :
Jean-Luc Martinez, président-directeur du musée du Louvre

10h15 – COLLECTIONNER, COLLECTIONNEURS, COLLECTIONNISME
Modération : Salvatore Settis, président du Conseil scientifique du musée du Louvre et Jannic Durand, directeur du département des Objets d’art du musée du Louvre

Les collectionneurs
10h30 – His de la Salle, un collectionneur, donateur et passeur
 Laurence Lhinares, chargée de recherche au département des Arts  graphiques et Louis-Antoine Prat, historien d’art, président de la  société des Amis du Louvre
10h40 – Campana dans l’Italie du Risorgimento : le collectionneur et  l’affirmation du patrimoine italien
 Laurent Haumesser, conservateur au département des Antiquités  grecques, étrusques et romaines
10h50 – Les collectionneurs d’antiques au XIXe siècle : des acteurs du marché de l’art
 Néguine Mathieux, conservateur, chef du service de l’Histoire du  Louvre à la direction de la recherche et des collections 

Les musées et la constitution des collections
11h – Les missions archéologiques et la constitution des collections de musée :  l’exemple de Roland de Mecquenem
 François Bridey, conservateur au département des Antiquités  orientales
11h10 – L’inventaire Napoléon, histoire des collections du Louvre et des musées  européens
 Stéphane Loire, conservateur au département des Peintures
11h30 – 12h30 : Débat

14h30 – POURQUOI  ÉTUDIER ET ANALYSER LES MATÉRIAUX ?
Modération : Isabelle Pallot-Frossard, membre du Conseil scientifique du musée du Louvre, directrice du Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France et Etienne Anheim, membre du Conseil scientifique du musée du Louvre, directeur d’études de l’EHESS

Techniques de création
14h45 – ISLAMETAL – Archéométallurgie de la collection du monde iranien  médiéval
 Annabelle Collinet, ingénieur d’étude au département des Arts de  l’Islam et David Bourgarit, ingénieur de recherche au Centre de  Recherche et de Restauration des Musées de France

Ateliers de production
15h –  Vatican Coffin Project : Étude des cercueils égyptiens du début de la  Troisième Période Intermédiaire
 Caroline Thomas, conservateur au département des Antiquités  égyptiennes et Lucile Brunel, doctorante au Centre de Recherche et  de Restauration des Musées de France

Provenance des matériaux
15h15 – Etude de la provenance des sculptures d’albâtre créées en France entre le  XIVe  et le XVIe siècles
 Pierre-Yves Le Pogam, conservateur au département des Sculptures  et Lise Leroux, ingénieur de recherche au Laboratoire de recherche  des Monuments Historiques

Datation et authenticité
15h30 – Le mobilier Boulle
 Frédéric Dassas, conservateur au département des Objets d’art et  Didier Pousset, archéodendromètre au Laboratoire d’Expertise du  Bois et de Datation par Dendrochronologie, Besançon

Conservation et restauration
15h45 – Les fresques d’Eugène Delacroix à Valmont
 Dominique de Font-Réaulx, directrice de la Médiation et de la  programmation culturelle du musée du Louvre  et Bruno Mottin,  conservateur au Centre de Recherche et de Restauration des Musées  de France
16h15 – 17h15 : Débat

17h15 – CONCLUSION :
Jean-Luc Martinez, président-directeur du musée du Louvre

Chiffres clés :
– environ 280 personnels scientifiques au musée du Louvre : conservateurs, documentalistes, régisseurs, etc.
– près de 200 projets de recherche en cours.
 


Louvre
La recherche scientifique au musée du Louvre
Louvre
La recherche scientifique dans le domaine de l’histoire de l’art, de l’archéologie et de la muséographie est au cœur des missions du Louvre. Conservant des collections d’une diversité et d’une richesse presque uniques au monde, bénéficiant des compétences de conservateurs et collaborateurs scientifiques reconnus, le Louvre a une responsabilité de recherche sur ce patrimoine universel.
Fort de plus de 200 projets de recherche en cours, le musée du Louvre se dote d’outils qui facilitent la coordination des études et la diffusion de leurs résultats.

Le Louvre est accompagné dans l’élaboration de sa politique de recherche par un conseil scientifique, où siègent des membres éminents de la recherche en archéologie et en histoire de l’art, issus des universités et musées, de représentants des institutions culturelles partenaires, du Service des musées de France et de l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS. Présidé par Salvatore Settis, ce conseil associe également le président-directeur du musée, les directeurs de départements et du musée Delacroix, ainsi que la direction de la Recherche et des Collections qui est en charge de l’organisation de ce conseil et de la coordination de la recherche au Louvre.
Ce conseil a de multiples fonctions : s’interroger sur l’équilibre entre les différents champs de recherche ouverts par le musée, proposer des recommandations sur les principaux projets, suggérer des sujets dans les domaines moins étudiés, susciter des réflexions transversales, examiner les méthodes, la qualité des réseaux et partenariats et réfléchir sur les moyens de diffusion.

Le Plan de la recherche 2016-2020 définit les domaines de recherches prioritaires du musée :

les études muséales qui traitent des questions relatives à l’histoire des collections, des musées, de la muséographie, de l’art des jardins et de la connaissance des publics ;
les études des collections, qui regroupent les recherches sur les artistes, les ateliers et les écoles, le contexte et la provenance, les corpus d’œuvres et les catalogues de collections, l’épigraphie et la philologie, les fouilles ;
enfin les études des matériaux et techniques qui, s’appuyant sur les analyses physiques et chimiques, portent sur la conservation préventive, la compréhension matérielle des œuvres ainsi que les recherches appliquées à la restauration des dessins.
Il recense les projets portés par le musée et présente la politique de recherche qui sera menée au cours de ce quinquennat.

 

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Mercredi 28 novembre 2018 de 10h à 17h30

Entrée libre dans la limite des places disponibles
Renseignements :
https://www.louvre.fr/journee-de-la-recherche-au-musee-du-louvre