3 janvier 2020

9,6 millions de visiteurs au Louvre en 2019

 

9,6 millions de visiteurs au Louvre en 2019

Après le succès exceptionnel rencontré en 2018, le musée du Louvre a, cette année encore, été plébiscité par le public : il a accueilli 9,6* millions de visiteurs en 2019. C’est la troisième fois que la fréquentation du musée dépasse le palier, inédit dans le monde, des 9,5 millions de visiteurs.
L’année 2019 a été marquée par :
– le déploiement de nouvelles activités gratuites, notamment la Nocturne du samedi, lancées l’année des 30 ans de la Pyramide, dont ont pu bénéficier plus de 210 000 personnes ;
– le démarrage des travaux de rénovation de l’aile Denon, la plus visitée du musée, dont la salle des États où se trouve la Joconde ;
– une attention particulière portée à la gestion des flux de visiteurs et aux conditions de visite, grâce à l’encouragement de la réservation en ligne, particulièrement en juin, juillet et août. Durant cette période estivale, la politique volontariste de gestion des flux a ramené la fréquentation d’un million à 800 000 visiteurs par mois.
Les grèves de décembre et les manifestations des gilets jaunes n’ont pas eu d’effet sur la fréquentation, compte tenu du profil très atypique du public du Louvre, constitué à 75% d’étrangers.

Le musée le plus visité au monde
Le Louvre a accueilli environ 25% de visiteurs français. Les visiteurs étrangers* représentent près des trois quarts des visiteurs. Ils proviennent principalement des États-Unis, de la Chine, des pays de l’Union européenne (Espagne, Allemagne, Italie, Royaume-Uni).
Le Louvre reste un musée jeune : plus d’un visiteur sur deux a moins de 30 ans. Parmi eux, plus de 500 000 scolaires ont visité les collections. Le musée bénéficie d’une image forte sur les réseaux sociaux ( son compte Instagram dépasse 3,5 millions d’abonnés, en augmentation de 47% par rapport à 2018).
 

Le saviez-vous ?
Le Louvre est toujours le musée hors de Chine le plus puissant sur les réseaux sociaux chinois, en nombre d’abonnés (272 500 followers sur Weibo et Wechat), comme en audience (le compte Weibo a généré plus de 30 millions de vues en un an, en croissance de 75%).


L’amélioration de l’accueil des visiteurs reste au coeur des priorités du musée. Ainsi, depuis 2015, d’importants travaux de rénovation des accès et des espaces muséographiques ont été entrepris : 35 000 m² ont bénéficié d’une rénovation complète.
En 2019, près de 3 700 m² ont été réhabilités, dont la salle des États : les travaux, qui ont duré 10 mois (dont seulement 3 mois de fermeture), ont permis de mettre en place une nouvelle médiation écrite en plusieurs langues et un circuit de circulation repensé, de remettre en état l’éclairage, les sols et les murs et d’installer un verre plus transparent pour la vitrine de La Joconde.

« Nous ne cherchons pas à accueillir davantage de visiteurs, mais à les accueillir mieux, rappelle Jean-Luc Martinez, président-directeur du musée du Louvre. Réaliser des travaux d’une telle ampleur sans fermer le musée, c’est un défi que nous relevons au quotidien grâce à l’engagement et au professionnalisme des équipes. Je me réjouis que nous puissions continuer à faire rêver petits et grands de tous les horizons et à partager le plaisir d’admirer les chefs-d’oeuvre de l’histoire de l’art.»

En 2019, dans le contexte particulier de la rénovation de l’aile la plus fréquentée du musée, le Louvre a réalisé un travail plus fin de gestion des flux. La réservation, déjà adoptée par un visiteur sur deux, permet de déterminer un nombre maximum de visiteurs par jour, de garantir l’entrée en moins de 30 minutes et d’offrir un meilleur confort de visite, notamment en période de forte affluence. La réservation en ligne d’un créneau horaire, qui seule peut garantir l’entrée au musée en cas de forte affluence, est fortement recommandée. Elle est obligatoire pour accéder à l’exposition « Léonard de Vinci » et aux activités de l’aile Richelieu lors des Nocturnes du samedi.

La gratuité au musée du Louvre
40 % des visiteurs
entrent gratuitement au musée du Louvre (moins de 18 ans, jeunes de moins de 26 ans résidents de l’Espace économique européen, bénéficiaires des minimas sociaux, personnes handicapées et leur accompagnateur, enseignants titulaires d’un Pass Éducation, journalistes, etc.).

La Nocturne du samedi, créée en janvier 2019 pour permettre à tous les publics et particulièrement aux publics de proximité de venir visiter le Louvre dans des conditions privilégiées, rencontre un grand succès. Ce nouveau rendez-vous gratuit, proposé le premier samedi de chaque mois, a rassemblé plus de 160 000 personnes en 2019, principalement des familles et des actifs franciliens qui ont bénéficié d’une offre de médiation riche et festive. Les Nocturnes du samedi ont donc accueilli le même nombre de visiteurs que les six dimanches gratuits qu’elles ont remplacés, en évitant l’effet d’aubaine touristique. L’expérimentation est prolongée au premier semestre 2020.

L’anniversaire des 30 ans de la Pyramide a été dignement célébré par une série d’événements gratuits :
– l’installation « JR au Louvre et le secret de la Grande Pyramide » collée par 400 bénévoles du 26 au 31 mars, qui a touché 2 millions de personnes sur Instagram;
– le spectacle « Un break à Mozart 1.1 » chorégraphié par Kader Attou face à la Pyramide les 12, 13 et 14 juillet, admiré par 4 500 spectateurs;
– le passage de la dernière étape du Tour de France dans la cour Carrée le 28 juillet, vu par 5,7 millions de téléspectateurs en France;
– le festival Cinéma Paradiso Louvre dans la cour Carrée, applaudi par 15 300 personnes, du 19 au 26 juillet;
– l’adventure game « Mystères aux Tuileries », qui a accueilli 13 500 joueurs entre le 6 juillet et le 25 août;
– le Louvre à Paris Plages au bassin de la Villette, qui a attiré 9 400 participants entre le 6 juillet et le 1er septembre.
Ce succès populaire est un bel hommage rendu à l’architecte Ieoh Ming Pei, décédé le 16 mai dernier, dont la Pyramide a changé le destin du Louvre.

Les grandes expositions de 2019
L’exposition « Un rêve d’Italie : la collection du marquis Campana » (7 novembre 2018 – 18 février 2019) organisée avec le musée de l’Ermitage (Saint-Pétersbourg) a attiré plus de 170 000 visiteurs. L’exposition « Royaumes oubliés. De l’empire hittite aux Araméens » ( 2 mai – 12 août 2019) a attiré près de 160 000 visiteurs, chiffre remarquable pour une exposition présentant une civilisation méconnue. Quant au succès de la Petite Galerie, il ne se dément pas : « L’Archéologie en bulles » (26 septembre 2018 – 1er juillet 2019) a attiré 345 460 visiteurs. En octobre 2019 a débuté l’exposition-événement « Léonard de Vinci », qui suscite un immense enthousiasme national et international et dont les chiffres records seront communiqués après le dernier jour d’ouverture, le 24 février 2020. L’exposition « Greco », coorganisée avec la Réunion des musées nationaux au Grand Palais met à l’honneur un autre génie de la Renaissance, tandis que « Soulages au Louvre » a ouvert ses portes en décembre dans le Salon Carré, à l’occasion du centenaire de l’artiste.
Le musée national Eugène-Delacroix a également rencontré un beau succès avec environ 75 000 visiteurs, notamment grâce à l’exposition « Dans l’atelier, la création à l’œuvre » (15 mai-30 septembre 2019). 

Fidèle à sa mission de rendre l’art accessible à tous, le musée s’est rendu à la rencontre de son public en France et l’international. 140 000 visiteurs ont pu découvrir les expositions du Louvre à Grenoble (« Servir les dieux d’Égypte », du 27 octobre 2018 au 27 janvier 2019) et à Pau (« Théâtre du pouvoir », du 17 octobre 2018 au 14 avril 2019), tandis que 11 500 personnes ont visité l’exposition dédiée aux fouilles archéologiques d’Apollonia du Pont au musée de Sofia, Bulgarie.
Le Louvre-Lens a attiré en 2019 plus de 500 000 visiteurs ( 482 000 visiteurs en 2018). Sa fréquentation a dépassé les 4 millions de visiteurs depuis son inauguration ; sa réussite tient au fait d’attirer en nombre un public qui, plus qu’ailleurs, se dit peu familier des musées (50 à 55%).
Le musée du Louvre Abu Dhabi a accueilli plus de 2 millions de visiteurs depuis son ouverture le 8 novembre 2017, ce qui en fait le musée le plus fréquenté du monde arabe.

 
6 nocturnes supplémentaires pour l’exposition « Léonard de Vinci »

Le musée annonce l’ouverture de six ultimes nocturnes jusqu’à 21h45 (réservaton en ligne ouverte à partir du 7 janvier à 12h) :

– lundi 3 février 2020
– jeudi 6 février 2020
– lundi 10 février 2020
– jeudi 13 février 2020
– lundi 17 février 2020
– jeudi 20 février 2020
L’exposition sera donc ouverte en nocturne tout le mois de février du mercredi au lundi.
Face à l’engouement du public, le musée du Louvre avait mis en place, dès la première semaine de l’exposition, 40 nocturnes supplémentaires les samedis et dimanches ainsi que deux lundis et  deux jeudis pendant les vacances de Noël.

 


*Les données définitives seront disponibles au 1er semestre 2020.