9 avril 2019

Acquisition de deux carnets de voyage d’Eugène Delacroix 

 

Acquisition de deux carnets de voyage d’Eugène Delacroix 

L’établissement public du musée du Louvre annonce l’acquisition, pour le musée national Eugène-Delacroix, de deux carnets de croquis d’Eugène Delacroix, illustrant des vues de Londres et de ses environs, réalisés lors du séjour du peintre en Angleterre en 1825. Les deux carnets ont été acquis par préemption en vente publique le 2 avril dernier chez Artcurial. 

Ces deux Albums d’Angleterre associent des dessins à la plume et au crayon à des notes manuscrites de Delacroix, permettant ainsi d’étayer les travaux, déjà importants, sur le processus créatif du peintre. Le plus grand carnet contient notamment de nombreux dessins exécutés au British Museum, évoquant le goût de Delacroix pour l’antique, passion mise à jour pour la première fois en 2015 à travers l’exposition Delacroix et l’antique au musée Delacroix. 

Acquisition exceptionnelle pour le musée Delacroix, ces deux carnets permettront également de mettre en œuvre de nouvelles recherches sur la période anglaise du peintre. Lors de son séjour en Angleterre, de mai à août 1825, Eugène Delacroix  fut en effet durablement inspiré par de nombreuses visites au British Museum, sa rencontre avec le peintre Thomas Lawrence ou encore les pièces de théâtre auxquelles il assista. Le musée national Eugène-Delacroix conserve plusieurs œuvres réalisées durant ce voyage, la façade même de l’atelier est conçue à l’image de celles des demeures néoclassiques anglaises. 

Les deux albums étaient dans l’atelier de Delacroix à sa mort en 1863 et avaient été vendus en février 1864 avec un troisième carnet (lot 652 de la vente après décès) qui fut légué au Louvre par Etienne Moreau-Nélaton et est aujourd’hui conservé au département des Arts graphiques du musée du Louvre.