16 juillet 2020

Acquisition de Hercule attachant Nérée de Delacroix

 

Acquisition de Hercule attachant Nérée de Delacroix

En décembre 2019, l’établissement public du musée du Louvre a fait l’acquisition, par achat de gré-à-gré, pour le musée national Eugène-Delacroix d’une esquisse préparatoire au décor du salon de la Paix de l’Hôtel de Ville de Paris.
Restaurée durant le printemps 2020, cette oeuvre reste un des rares témoignages existants d’un décor aujourd’hui disparu.

Au début de l’année 1852, Eugène Delacroix (1798-1863) reçoit la commande d’un ensemble de peintures destinées à orner le salon de la Paix de l’hôtel de Ville de Paris. Il s’agit d’un plafond sur le thème de La Paix descendant sur la Terre, de huit caissons, représentant des dieux et déesses antiques, et de onze tympans entourant les portes et fenêtres, sur le thème de la vie d’Hercule. Le décor, qui est le dernier réalisé par Delacroix dans un édifice civil, est inauguré en 1854 avant d’être détruit lors de l’incendie du bâtiment en 1871.

Le contour de l’esquisse pour Hercule attachant Nérée suit celui de l’architecture dans laquelle va s’intégrer le décor : un tympan cintré. Le tableau s’inscrit dans le processus créatif de Delacroix qui utilise l’esquisse peinte pour mettre en place les grandes lignes de sa composition. Quelques coups de pinceau suffisent à créer une arche de pierre et un petit monstre marin. La mise au carreau, dont on voit les traces, facilite l’agrandissement.

Hercule attache ou enchaîne Nérée, « vieillard de la mer » qui s’était transformé en lion puis en serpent, pour qu’il lui révèle où se trouve le jardin des Hespérides où il doit dérober les pommes d’or. Delacroix dispose ses figures au pied d’un grand rocher en forme de voûte, qui épouse les formes des deux combattants.

Installé dans le dernier atelier du peintre, le musée Delacroix a un intérêt particulier pour les oeuvres liées à la création et au travail préparatoire dans l’atelier. Les oeuvres liées à la conception et à la préparation des grands décors constituent un des points forts de la collection de peintures du musée.

Le musée national Eugène‐Delacroix

Installé au coeur de Paris, dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés, le musée national Eugène-Delacroix se situe dans le dernier appartement et le dernier atelier du peintre.

Transformé en musée dans les années 1920 par un groupe d’artiste réunis autour du peintre Maurice Denis, ce « musée-atelier » propose à ses visiteurs de se plonger au coeur de l’oeuvre intime de l’artiste, à travers une collection réunissant un florilège d’oeuvres de Delacroix : tableaux, fresques, lithographies, dessins, ainsi que des objets ramenés par l’artiste de son voyage en Orient et des oeuvres d’artistes contemporains de Delacroix.

Régulièrement renouvelé, l’accrochage des collections permanentes du musée Delacroix alterne avec une exposition thématique, accompagnée d’un programmation culturelle diversifiée.

 

Musée national Eugène‐Delacroix
6 rue de Fürstenberg
75006 Paris
www.musee‐delacroix.fr
Ouvert de 9h30 à 17h30, sauf le mardi
Gratuit tout l’été
Réservation obligatoire au 01 44 41 86 50