21 juin 2019 à 22h30

Fête de la musique

Concert exceptionnel et gratuit sous la Pyramide du Louvre avec l’Orchestre de Paris dirigé par Daniel Harding 

 

Fête de la musique
Concert exceptionnel et gratuit sous la Pyramide du Louvre avec l’Orchestre de Paris dirigé par Daniel Harding 

HECTOR BERLIOZ, Chasse royale et orage extrait des Troyens 
JOHANNES BRAHMS Concerto pour violon et orchestre en ré majeur opus 77
Daniel Harding, direction, Janine Jansen, violon 

Rendez-vous magique de la Fête de la Musique, sous la Pyramide du Louvre. Atmosphère transparente du lieu, nuit tombée, installation informelle, ce concert est unique et à part dans la saison parisienne. Habitué depuis une dizaine d’années à se produire sous la Pyramide sous la direction des plus grands chefs, l’Orchestre de Paris et son directeur musical Daniel Harding clôtureront en beauté cette saison anniversaire avec un grand concert symphonique gratuit donné à l’occasion de la Fête de la musique. Au programme, le souffle et les couleurs de l’orchestre de Berlioz dans une page extraite de son opéra Les Troyens, et l’archet souverain de Janine Jansen dans le Concerto pour violon de Brahms, sans aucun doute l’un des plus poignants et inspirés de tout le répertoire. Près de 2 000 personnes sont attendues dans l’écrin magique de la Pyramide de verre de Ieoh Ming Pei. 

Daniel Harding 
Daniel Harding est le directeur musical de l’Orchestre de Paris depuis septembre 2016 et de l’Orchestre symphonique de la radio suédoise depuis 2007. Il a récemment été nommé chef émérite du Mahler Chamber Orchestra. Auparavant, il a été chef principal, puis directeur musical du Mahler Chamber Orchestra, chef principal de l’Orchestre symphonique de Trondheim, principal chef invité de l’Orchestre symphonique de Norrköping en Suède, directeur musical de la Deutsche Kammerphilharmonie Bremen. Il est aussi chef associé du New Japan Philharmonic et directeur artistique du Ohga Hall de Karuizawa au Japon. Il dirige régulièrement la Staatskapelle de Dresde, les philharmoniques de Vienne et Berlin, l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, l’Orchestre royal du Concertgebouw, l’Orchestre de la radio bavaroise et l’Orchestre philharmonique de la Scala. Partenaire régulier des principales scènes lyriques européennes comme le Theater an der Wien, Covent Garden ou les festivals de Salzbourg et d’Aix-en-Provence, il dirige également nombre d’opéras. Daniel Harding a commencé sa carrière comme assistant de sir Simon Rattle à l’Orchestre de la ville de Birmingham (CBSO), avec lequel il fait ses débuts en 1994. Il a ensuite assisté Claudio Abbado au Philharmonique de Berlin qu’il a dirigé pour la première fois en 1996. Son récent enregistrement de la Sixième symphonie de Mahler (BR Klassik) s’est vu décerner de nombreuses récompenses. Désormais collaborateur régulier du label Harmonia mundi, ses enregistrements parus en 2016 et consacrés à la Symphonie fantastique de Berlioz et Hippolyte et Aricie de Rameau avec l’Orchestre symphonique de la radio suédoise ont été particulièrement salués par la critique. En 2002, il a reçu les insignes de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres, avant d’être promu Officier du même ordre en 2017. En 2012, il a été élu membre de l’Académie royale de musique de Suède. 

Orchestre de Paris 
Héritier de la Société des Concerts du Conservatoire fondée en 1828, l’Orchestre a donné son concert inaugural le 14 novembre 1967 sous la direction de Charles Munch. Herbert von Karajan, sir Georg Solti, Daniel Barenboim, Semyon Bychkov, Christoph von Dohnányi, Christoph Eschenbach, Paavo Järvi et enfin Daniel Harding se sont ensuite succédé à sa direction. Après bien des migrations sur un demi-siècle d’histoire – de la Gaîté Lyrique à la Salle Pleyel, en passant par le Palais des Congrès, le Théâtre des Champs-Élysées ou le Théâtre Mogador –, l’Orchestre de Paris a trouvé dans la salle de la Philharmonie un lieu adapté et performant où il peut ainsi perpétuer sa tradition et sa couleur française. Aujourd’hui au cœur du projet artistique de la Philharmonie de Paris, l’Orchestre de Paris, première formation symphonique française, donne avec ses 119 musiciens une centaine de concerts chaque saison à la Philharmonie de Paris ou lors de tournées internationales. L’Orchestre inscrit son action dans le droit fil de la tradition musicale française en jouant un rôle majeur au service des répertoires des XIXe et XXe siècles, comme de la création contemporaine à travers l’accueil de compositeurs en résidence, la création de nombreuses œuvres et la présentation de cycles consacrés aux figures tutélaires du XXe siècle (Messiaen, Dutilleux, Boulez, etc.). Depuis sa première tournée américaine en 1968 avec Charles Munch, l’Orchestre de Paris est l’invité régulier des grandes scènes musicales et a tissé des liens privilégiés avec les capitales musicales européennes, mais aussi avec les publics japonais, coréen et chinois. Le jeune public est au cœur de ses priorités : l’Orchestre offre une large palette d’activités, ouvertes aux scolaires ou aux familles ainsi qu’aux citoyens plus éloignés de la musique et fragilisés. Afin de mettre à la disposition du plus grand nombre le talent de ses musiciens, l’Orchestre diversifie sa politique audiovisuelle en nouant des partenariats avec Radio Classique, France musique, Arte et Mezzo. 

 

Vendredi 21 juin 2019 à 22h30 
 
Accès par la Pyramide du Louvre ou les galeries du Carrousel
Métro Palais-Royal- Musée du Louvre
 
Placement libre dans la limite des places disponibles. Concert sans sièges : public assis au sol
 
 
 
-----------------------------------
La programmation des 30 ans de la Pyramide bénéficie du mécénat de DS Automobiles.