Un billet jumelé musée du Louvre + Musée des Arts Décoratifs

du 15 octobre 2020 au 29 avril 2021

 

Un billet jumelé musée du Louvre + Musée des Arts Décoratifs
du 15 octobre 2020 au 29 avril 2021

Le musée du Louvre et le Musée des Arts Décoratifs se rapprochent pour proposer un billet jumelé à l’occasion de l’exposition « Luxes » présentée au Musée des Arts Décoratifs du 15 octobre 2020 au 2 mai 2021. 
À partir du 15 octobre, ce billet vendu exclusivement sur www.ticketlouvre.fr permettra d’accéder aux expositions et aux collections du Musée des Arts Décoratifs dans les 3 jours qui suivront la première visite au Louvre. Il sera vendu au prix de 27 euros (contre 32 euros pour l’achat de billets séparés). Le dernier billet jumelé pourra être réservé le 29 avril 2021.

 
Cette expérimentation pendant l’exposition « Luxes » s’inscrit dans une volonté commune des deux établissements d’offrir une découverte de deux collections situées dans le même palais et qui se ressemblent et se complètent par leur provenance et leur histoire. Parmi les œuvres présentées dans l’exposition « Luxes », plusieurs sont prêtées par le musée du Louvre. Ce billet jumelé vise à offrir aux visiteurs une expérience enrichie et une passerelle entre les deux institutions. 
 
Pour Jean-Luc Martinez, président-directeur du musée du Louvre, « cette initiative, engagée avant la crise sanitaire, prend tout son sens dans la période actuelle ; les œuvres du Louvre et du Musée des Arts Décoratifs ont souvent été rassemblées par les mêmes collectionneurs. Les deux collections se complètent et offrent deux approches différentes des objets d’art. Nos expositions communes au Louvre Abu Dhabi l’ont rappelé avec éclat. C’est le rôle des musées que de raconter cette histoire commune et d’éveiller la curiosité des visiteurs. Je me réjouis que le quartier du Louvre puisse ainsi vivre et contribuer à ce que les visiteurs poussent les portes du Louvre et du Musée des Arts Décoratifs. »
 
Sylvie Corréard, directrice générale des Arts Décoratifs, et Olivier Gabet, directeur du Musée des Arts Décoratifs, déclarent : « Au-delà de rappeler notre proximité géographique et une partie de notre histoire commune autour du Palais du Louvre, ce billet jumelé entre le musée du Louvre et le Musée des Arts Décoratifs est une très belle opportunité pour faire partager collections et passions communes à un public renouvelé et toujours plus enthousiaste. Avec l’exposition « Luxes », dans laquelle figurent plusieurs trésors du musée du Louvre, le Musée des Arts Décoratifs remet dans sa juste perspective historique et artistique une notion immémoriale, rappelant l’unité intellectuelle et logique que représentent les synergies de deux grandes collections nationales, de l’archéologie à la mode contemporaine. »
 

À propos du musée du Louvre
Ancienne résidence royale, le palais du Louvre accompagne l’histoire de France depuis huit siècles. Ouvert à tous en 1793 comme un musée universel, le musée du Louvre présente des collections qui figurent parmi les plus belles au monde et couvrent neuf millénaires et cinq continents. Réparties en huit départements, elles contiennent plus de 35 000 œuvres universellement admirées. Lieu vivant, d’inspiration, créé pour les artistes, le musée du Louvre continue d’accueillir aujourd’hui l’art contemporain, symbolisé par la Pyramide de Ieoh Ming Pei qui a fêté son trentième anniversaire en 2019. Gardien de ce patrimoine unique qu’il partage et fait vivre, le musée du Louvre est le plus fréquenté au monde.  
La création du département des Arts de l’Islam en 2012 permit de créer l’une des collections les plus riches et les plus belles du monde dans ce domaine en rassemblant les collections du Louvre et celles, voisines et méconnues, du Musée des Arts Décoratifs par un dépôt substantiel de 3 400 œuvres au Louvre. À la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, sous l’impulsion conjointe d’amateurs éclairés et d’historiens, les collections des deux musées se constituent en miroir, les objets d’art étant donnés au Louvre alors que les artefacts susceptibles de faire progresser les arts décoratifs allaient au Musée des Arts Décoratifs.
L’État a dévolu au musée du Louvre l’entretien du palais dans son ensemble, y compris la partie attribuée au Musée des Arts Décoratifs.
 
À propos du Musée des Arts Décoratifs
Fondé en 1864 par des collectionneurs, créateurs, industriels et intellectuels, le Musée des Arts Décoratifs est depuis sa fondation une institution pionnière, œuvrant pour la reconnaissance des arts décoratifs, la valorisation du statut des artisans décorateurs et des ouvriers, l’intégration de l’art vivant au sein des musées, la valorisation de la création féminine, la promotion du design et de la mode. 
Il s’est installé en 1905 dans l’aile Rohan et le pavillon de Marsan du Palais du Louvre, entre les jardins des Tuileries et la place du Palais-Royal. La collection du Musée des Arts Décoratifs, l’une des plus importantes au monde, présente un panorama inégalé du Moyen Âge à nos jours, de l’histoire du mobilier, du verre, de la céramique, de l’orfèvrerie, du bijou, du design, du textile et de la mode, du graphisme et de la publicité. Ses collections sont les témoins privilégiés de l’art de vivre français, du savoir-faire des artisans, des industriels, de la recherche et de la créativité des artistes, de la passion des collectionneurs, de la générosité des donateurs. Une sélection d’objets, près de 6 000 pièces, parmi lesquels nombre de chefs-d’œuvre se déploient sur 6 000 m2. Le Musée des Arts Décoratifs présente chaque année des expositions autour de la mode, des arts décoratifs, des arts graphiques et du design. Parmi ses plus grands succès, citons « Barbie », « Christian Dior, Couturier du Rêve », « L’esprit du Bauhaus » et « Moderne Maharajah ».